Filtrer Les Produits

Matali Crasset
France

Matali Crasset est un designer français, née le 28 juillet 1965 à Châlons-en-Champagne en France.
Elle s’orientait initialement vers des études de marketing. C’est à la suite d’un projet de lancement de parfum, nécessitant de dessiner le flacon et le packaging qu’elle découvre son intérêt pour le design et prend la décision de se réorienter et de poursuivre ses études à L’ENSCI de Paris.

En 1992, Matali Crasset collabore avec Denis Santachiara, célèbre concepteur et designer italien qui intègre dans son travail les nouvelles technologies en mettant en avant leur potentiel poétique. Elle se joint en 1993 à Philippe Starck, à l’époque directeur artistique de Thomson Mutimédia.

1998 est l’année où elle crée son entreprise “matali crasset production” SARL.

En 2001, elle réalise ses premiers projets d’architecture intérieure, l’agence de publicité Red Cell à Paris, sa maison-studio à Belleville, puis l’hôtel Hi à Nice (2003) et un pigeonnier dans le nord Pas de Calais.

Certaines de ses créations font partie des collections du musée des Arts décoratifs et du MoMA.

A l’instar de ses objets, Matali Crasset semble héberger des contradictions. Malgré son logo Smiley, elle n’est pas connue pour son sens de l’humour, mais pour son austérité (celle de son apparence, de son aspect). Sa marque de fabrique soigneusement modulée, une Jeanne d’Arc androgyne, la met en scène tout en préservant son intimité.

Spécialiste des couleurs qui détonnent et du mobilier façon jeu de construction, elle dessine également des luminaires pour Fabbian (suspension F23 Stick) ou Arturo Alvarez (suspension Rhizome).

Fille d’agriculteurs, elle est devenue designer transeuropéen sans racines apparentes. Mais si elle est souvent sur la route, dans les trains ou dans les avions pour ses projets, elle n’en est pas moins obsédée par un sens du bien-être chez soi.
Matali se méfie du “stylisme” et son travail avoue sa réaction contre l’engouement actuel du design des années 1980. Le style force à oublier le but et fétichise la forme, prétend-elle. Le style dicte les lois, il est trop binaire et ne permet ni contradictions ni nuances, alors que la vie est contradictoire, et les certitudes rares. Bien que Matali ait soigneusement construit son personnage public, elle prétend n’avoir aucun ego.
Matali Crasset est une créatrice polie, mais loin d’être ennuyeuse. Dans une ère où “choc et toc” est une technique couramment utilisée par de jeunes designers en mal de gloire, Matali préfère nous demander poliment de penser, puis de repenser à ses objets. Elle respecte son public et le marché, et obtient du respect en échange. Elle observe et écoute, et, à notre tour, nous l’observons et nous l’écoutons.

Le catalogue Astéri de ce designer

Fermer

Partager à un(e) ami(e)

* Obligatoire

Fermer

AJOUTé à vos favoris !

Voir mes favoris

Fermer

Votre demande a été bien envoyée