Filtrer Les Produits

Conseils d'éclairage

Un éclairage bien conçu

L’éclairage est une composante essentielle dans un projet de construction ou de rénovation de locaux à usage professionnel.

Il répond à des enjeux d’ordre sociétal, économique, écologique et juridique.

En premier lieu, un éclairage bien conçu doit garantir la santé, la sécurité et le bien-être des usagers, en particulier des collaborateurs qui y travaillent. Il doit assurer la visibilité des objets et obstacles, la bonne exécution des tâches sans fatigue visuelle excessive et le confort visuel.

Un éclairage de qualité contribue pleinement à la performance du personnel, en améliorant sa concentration et en permettant une bonne productivité, avec notamment une baisse des erreurs liée à une mauvaise performance visuelle. En contribuant au bien-être au poste de travail, il favorise la satisfaction des collaborateurs.

La mise en place de solutions d’éclairage efficaces, d’un point de vue énergétique, permet par ailleurs de réduire les coûts d’exploitation : consommations d’énergie, coûts de maintenance (remplacement et entretien des lampes). Ces solutions moins énergivores et plus durables offrent également une contribution active à la protection de l’environnement.

Par ailleurs, l’éclairage participe à l’attractivité d’un lieu, notamment dans le cadre d’activité commerciale, et donc à son chiffre d’affaires. La lumière a, en effet, une influence directe sur le comportement d’achat des visiteurs en permettant de valoriser l’offre produits, grâce à des accentuations et à des mises en scène.

Enfin, l’éclairage des bâtiments non résidentiels est soumis à de nombreuses règlementations et recommandations, qui ont pour but non seulement de garantir le confort et la sécurité des usagers mais également de favoriser les économies d'énergie. Voir notre article « La réglementation de l’éclairage ».
 
 

Qualité de l'éclairage 

Un éclairage de qualité doit garantir la performance et le confort visuels des usagers. Plusieurs critères doivent être pris en compte :
 

  • Assurer un niveau d’éclairement suffisant et homogène

L’éclairement correspond à la quantité de lumière reçue par une surface. Elle s’exprime en Lux (un Lux = un Lumen/m²).

Un système d’éclairage optimal doit apporter un niveau d’éclairement permettant aux personnes de voir, de se déplacer en toute sécurité et de réaliser des tâches visuelles avec efficacité, précision et sécurité, sans causer de fatigue visuelle.

Le niveau d’éclairement requis dépend du type d’activité dans le bâtiment (tertiaire, industrielle, commerciale…) et des différentes zones.  Dans les zones de travail, le niveau d’éclairement doit en outre être adapté à la nature et à la précision des travaux à exécuter. (Cf tableau « Extrait de la norme NF EN 12464-1 »).

La solution d’éclairage choisie doit par ailleurs assurer une uniformité de l’éclairement. Le Code du Travail stipule qu’aucun endroit du local ne doit avoir un niveau d'éclairement inférieur à 70 - 80 % du niveau de l'endroit le plus éclairé.
 

  • Harmoniser les luminances

La luminance correspond à la quantité de lumière réfléchie vers l’œil de l’observateur et détermine la sensation de luminosité d’une surface. Elle s’exprime en candela par m².

Les luminances de toutes les surfaces des parois d’une pièce (plafond, murs, sol, plans utiles) doivent être prises en compte. Elles doivent être limitées pour éviter l’éblouissement. De même, elles doivent être distribuées harmonieusement afin d’éviter de trop grands contrastes qui sont à l’origine de la fatigue visuelle. Il faut notamment veiller à équilibrer les luminances entre la tâche visuelle et son environnement.
 

  • Limiter l’éblouissement d’inconfort

L’éblouissement peut provenir des luminaires et de la réflexion des sources de lumières sur des surfaces à forte luminance.  Il est quantifié par le facteur UGR (taux d’éblouissement unifié). Ce facteur UGR varie de 10 à 30. Plus la valeur du facteur est élevée, plus la probabilité d'éblouissement d'inconfort est importante.
 

  • Garantir un aspect approprié des couleurs

La température de couleur d’une source lumineuse correspond à la couleur apparente de la lumière émise par cette source. Elle est exprimée en Kelvin (K). Une température de couleur inférieure à 3300K correspond à une « teinte chaude », de 3300K à 5300K à une « teinte intermédiaire » et supérieure à 5300K à une « teinte froide ». Cette notion renseigne sur l’ambiance donnée à une pièce.  

L’indice de rendu des couleurs (IRC) désigne la capacité d’une source lumineuse à restituer les différentes couleurs de l’objet éclairé, sans modifier la teinte. Exprimé en pourcentage, l’IRC s’évalue sur une échelle de 1 à 100, 100 correspondant à 100% de restitution.  Un indice de rendu des couleurs satisfaisant est supérieur à 80. La qualité de rendu des couleurs doit être en rapport avec l’activité prévue.

 
La norme NF EN 12464-1, qui n’a pas valeur réglementaire, constitue néanmoins un des principaux référentiels de base en ce qui concerne la quantité et la qualité des solutions d'éclairage pour la plupart des lieux de travail intérieurs et leurs zones associées.  Elle s’appuie sur trois critères - le niveau d’éclairement minimum, l’UGR maximale et l’IRC minimal -, afin de satisfaire aux besoins de confort et de performance visuels des usagers.

Le Code du Travail impose également des règles à respecter en matière de niveaux d’éclairement, de luminance ou encore de qualité de rendu des couleurs. Voir notre article « La réglementation de l’éclairage ».
 
 

Efficacité énergétique  

Avec la hausse des prix des énergies fossiles, l’éclairage devient un poste prépondérant pour les bâtiments non résidentiels.

Or, il est désormais possible de mettre en place des installations d’éclairage économes en énergie, en optant pour des lampes plus performantes et un système de gestion intelligent. 
 

  • Des lampes plus performantes

Plusieurs critères permettent d’apprécier la performance énergétique des lampes :

     -   Efficacité lumineuse

L’efficacité lumineuse d’une lampe caractérise le rendement énergétique de celle-ci. Elle correspond au rapport entre le flux lumineux émis et la puissance électrique consommée et s’exprime en lumens/watt (lm/W).

     -   Durée de vie

La durée de vie s'exprime en heures.  Une longue durée des lampes nécessite moins de les remplacer et donc de faire des économies en terme d’achat et de maintenance et également de réduire les volumes de déchets produits.

Les lampes basse consommation (halogènes ES et fluorescentes) et les LED offrent une durée de vie plus grande et une meilleure efficacité lumineuse et permettent ainsi de réaliser des économies d’énergie.
 
     -  Des systèmes de gestion intelligents

Les systèmes automatiques de contrôle de l’éclairage apportent des solutions de gestion efficaces et performantes, pour maitriser les consommations tout en bénéficiant d’une qualité d’éclairage améliorée.

Ces automatismes de gestion (détecteur de présence/absence, détecteur de lumière, minuterie…) permettent d’adapter l’éclairage en fonction de la lumière naturelle et de l’occupation des lieux et de réaliser ainsi d’importantes économies d’énergie.

Pour en savoir plus, voir notre article « Efficacité énergétique et économies d'énergie ».
 
  

Eclairage décoratif 

L’éclairage ne sert pas seulement à voir, il a aussi une fonction décorative.
La lumière et les luminaires permettent de mettre en valeur un lieu et d’y créer une ambiance qui reflète l’image de votre entreprise.
 
Cette recherche d’esthétique passe par :
 

  • La projection d’effets lumineux

Certains luminaires sont conçus pour éclairer de manière créative, en produisant des jeux d’ombre et de lumière et des motifs au sol, au plafond et sur les murs. Avec ce type d’éclairage, vos murs s’habillent et deviennent de véritables œuvres d’art lumineuses.
 

  • La création d’ambiance lumineuse

La modulation automatique de l’intensité, la couleur du réflecteur, l’ajout de filtres colorés permettent de créer des ambiances lumineuses.
 

  • Le design du luminaire

Plus qu’un simple objet fonctionnel, un luminaire peut être un élément essentiel de décoration. Il sera esthétique lorsqu’il est éteint et diffusera une lumière adaptée à vos besoins une fois allumé.

Il en existe de toutes les formes (rond, carré, protéiforme, organique…), de toutes les tailles (petit, oversize…), de toutes les couleurs (noir, blanc, cuivre, aluminium…), de toutes les matières (bois, verre, inox, polymère…)  et de tous les styles (industriel, classique, pop, minimaliste…).

Pièce maitresse d’un décor, il peut modifier en profondeur l’atmosphère et le style d’une pièce.
 
 
 
Qualité de l’éclairage, efficacité énergétique, esthétique… Autant de critères à prendre en compte lors de la conception et l’installation de votre solution d’éclairage.

L’ensemble de ces facteurs permettront de déterminer le système d’éclairage, les sources lumineuses, le système de gestion, le type de luminaires, leur nombre, leur implantation et répartition ainsi que les modèles qui conviendront le mieux à vos besoins et vos envies.

N’hésitez pas à faire appel à notre équipe Astéri pro qui vous guidera pour concevoir un éclairage fonctionnel, décoratif, économique et écologique, parfaitement adapté à votre entreprise.
 
 
 
 

Fermer

Partager à un(e) ami(e)

* Obligatoire

Fermer

AJOUTé à vos favoris !

Voir mes favoris

Fermer

Votre demande a été bien envoyée