Portrait de Céline Wright

Posté il y a une semaine
Il y a 20 ans, à l'apogée du design industriel, Céline Wright explore les techniques artisanales et se définit comme artisan designer, alliant savoir faire et technologies nouvelles. Elle se fait connaitre pour ses luminaires cocon en papier japonais aux formes aériennes. Une approche sensible et poétique, résolument tournée vers la nature, qui la distingue alors de sa génération.
 
Retour sur le parcours lumineux de cette créatrice et éditrice de luminaires.
 
 
L’inspiration orientale
 
Anglaise par son père et franco-algérienne par sa mère, Céline Wright découvre l'univers du design au contact de sa mère.
 
Entre Londres, Paris et Tokyo, élevée au lycée franco-japonais, Céline est impressionnée par la culture orientale d'où elle tient son goût pour le papier. De retour à Paris, elle suit ses études des Arts Appliqués Duperré, la même école que sa mère une génération auparavant. Céline est par la suite diplômée de l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués (textile). Elle fait ses débuts professionnels en tant que créatrice pour plusieurs marques (Louis Vuitton, Catimini…), avant d’auto-éditer ses luminaires.
 
C’est naturellement que le Washi, papier japonais, devient sa marque de fabrique. La designer redonne ses lettres de noblesse à "ce matériau oublié" dans notre société industrielle, qui regroupe de nombreuses vertus très mal connues en Europe. Indéchirable et incassable, souple, délicat et fonctionnel, il illustre parfaitement la fable Le Chêne et le Roseau, l'apparente fragilité du papier ne laissant rien transparaitre, sa résistance qui peut rivaliser avec d'autres matériaux.

 

 

L’art du geste et du fait main en France
 
Pour Céline Wright, "le travail fait main est la seule énergie non polluante". Tous ses objets sont ainsi fabriqués à la main. Ils mêlent techniques ancestrales revues et corrigées à l'aube du XXIè siècle.
 
A la manière d'un sculpteur, la créatrice réalise un volume à l'aide de matériaux spécifiques, qui donnera ensuite naissance à une forme. De cette forme, elle se laisse porter par la matière et la lumière, selon une démarche empirique et artistique qui privilégie l'envie et l'esthétique. "Pousser à l'extrême le potentiel du matériau par l'expérimentation et le jeu constitue pour un moi un préalable nécessaire" explique Céline. Le tombé ou le pli d'un papier, le bruit ou la sensualité sont pour elle autant d'indices qui lui servent de guide. A l'instar d’un couturier qui travaille un tissu, Céline "écoute" le papier.
 
Installée à Montreuil, au cœur d'une friche d'artistes, Céline Wright travaille dans son propre atelier qui lui sert également de lieu d'exposition. La designer a créé un véritable réseau d'artisans qui travaillent à domicile sur le modèle anglais baptisé "cottage industry", une grande réussite de fabrication. De fait, chaque luminaire est unique.

La signature "nature"

 
A l'époque du virtuel, du design épuré et froid, Céline invite à prendre une autre voie. Puisant son énergie créatrice au cœur du matériau, Céline fait de la nature sa source d'inspiration et fonde sa démarche sur l'observation du détail. Ces objets sont la résultante d'un regard porté sur l'univers naturel qui nous entoure : une écorce qui accroche les rayons du soleil, des fleurs qui envahissent un sentier, un tissu froissé qui joue sur un fil avec le vent et la lumière.
 
Depuis ses premiers luminaires en forme de cocon qui ont fait sa réputation, la designer reste fidèle à sa démarche et signe des objets qui savent tirer profit du matériau naturel, tout en l'allégeant de ses contraintes terrestres. Ses luminaires sont comme une promenade au cœur du végétal et du minéral.

 
 
Pour célébrer  20 ans d’aventure lumineuse, Céline Wright a présenté en janvier dernier lors du Salon Maison&Objet, L’Âme, une pièce d’exception éditée à 50 exemplaires numérotés et signés. Cette collection sculpturale incarne la quintessence de sa philosophie : noblesse du papier washi, ode à la naturalité, formes sensibles et poétiques.

 
Découvrez les autres créations 2015 de Céline Wright dans notre article Nouveautés vues au Salon Maison&Objet 2015.


 

Fermer

Partager à un(e) ami(e)

* Obligatoire

Fermer

AJOUTé à vos favoris !

Voir mes favoris

Fermer

Votre demande a été bien envoyée